Égalité professionnelle : il est temps de passer la seconde au Cirad !​​​

Égalité professionnelle : il est temps de passer la seconde au Cirad !​​​

La CFDT reconnaît des efforts au sujet des recrutements récents de directrices au Cirad, et la future nomination d’Élisabeth Claverie de Saint-Martin est un message fort des tutelles. Mais à ce jour, le Cirad accumule les retards en termes d’égalité professionnelle et, comme nous, les tutelles ne s’y trompent pas. Les récentes nominations de femmes à des postes de direction ne sont que quelques arbres qui cachent la forêt.

La CFDT regrette que la féminisation des emplois de responsables au Cirad se limite majoritairement au niveau de la direction générale et s’effectue trop souvent par des recrutements en externe. En effet, dans ce mouvement positif, les directions d’unités de recherche sont le plus souvent oubliées et la CFDT constate que la promotion en interne des femmes à des postes de responsabilité des et dans les unités est clairement insuffisante.

La CFDT considère qu’il devient nécessaire aujourd’hui de faire avancer rapidement ce dossier et ne pas attendre “le ruissellement”.

Nous souhaitons aujourd’hui que la question de la discrimination positive, des quotas, des binômes managériaux alternants soit mise sur la table : la CFDT demande l’ouverture de nouvelles négociations sur le sujet de l’égalité professionnelle.