Télétravail: le bout du tunnel est là !!!???

Télétravail: le bout du tunnel est là !!!???

Le 20 août 2009, le groupe de réflexion sur le télétravail produisait un document de 15 pages intitulé Promouvoir le télétravail au Cirad. C’était il y a 11 ans et 6 mois… Cet appel au changement, documenté et argumenté, était le fruit de nombreuses heures de réunion par un groupe de 9 salarié.e.s du Cirad, groupe qui s’était auto-saisi de cette question et qui était alors appuyé par la CDS de Montpellier.

Dès février 2010, la CFDT du Cirad n’a eu de cesse de porter le sujet du télétravail dans toutes les instances de représentation du personnel et à tous les agendas de négociations. Petit à petit l’ensemble des forces syndicales du Cirad a rejoint l’idée que le télétravail puisse contribuer positivement à l’articulation de la vie professionnelle et  familiale. Ce n’est que très récemment que la Direction a également adhéré à cette idée.

Aujourd’hui nous pouvons vous annoncer que les négociateurs de l’intersyndicale du Cirad sont enfin arrivés à obtenir un projet d’accord sur le Télétravail que les négociateurs CFDT considèrent comme “tenant la route”, et où les droits de chacun sont respectés (tickets restaurants, droit à la déconnexion,…). Enfin, on croise les doigts car tant que l’accord n’est pas signé… Nous sommes arrivés à ce que le télétravail au Cirad soit relativement flexible. Il sera en effet possible de télétravailler jusqu’à 8 jours par mois, et la mise en œuvre du télétravail sera simple, sur la base d’une discussion avec sa ou son responsable (N+1), et avec un recours possible auprès de sa ou son responsable hiérarchique N+2, tout en étant accompagné d’un.e représentant.e du personnel (pour évidemment, faciliter le dialogue). Il reste encore certains points à finaliser et à formaliser, mais le dossier avance sereinement. Sur certains sujets, à la CFDT nous aurions aimé aller plus loin notamment pour davantage de flexibilité et une prise en charge des frais liés au télétravail pour les salarié.es, mais l’essentiel était d’arriver à un consensus qui ne soit pas contre productif. Dans 3 ans, nous ferons le point avec vous pour encore améliorer le prochain accord.

Le projet d’accord va prochainement être soumis aux adhérents de la CFDT qui auront à s’exprimer et à décider démocratiquement si la CFDT apporte sa signature à cet accord.
Télécharger le document historique (2009) sur le télétravail au Cirad